Le GPENreformation comme réseau protestant d’éducation à la Paix

Outre le travail thématique, les participants ont réfléchi au développement du « Global Pedagogical Network – Joining in Reformation ». En guise d’introduction, l’équipe de GPENreformation a donné un aperçu des événements passés : la Conférence Internationale de Soesterberg en 2016, l’Exposition universelle de la Réforme, le Camp scolaire international, l’Académie internationale de professeurs, la Global schools500reformation Day et les Célébrations du Jubilé dans les écoles Protestantes du monde entier en 2017.

Par ailleurs, les objectifs de GPENreformation ont été annoncés : le réseau vise la garantie et l’amélioration de la qualité de l’éducation dans les écoles, séminaires et universités protestants et la facilitation de l’apprentissage dans un contexte global. Il veut approfondir les échanges entre les institutions éducatives et les églises, et promouvoir les intérêts de l’éducation Protestante.

 

Les membres de GPENreformation sont organisés en trois groupes : Les membres de base sont les écoles Protestantes, les séminaires et les universités. Les organisations et associations au niveau national, continental ou mondial représentant les institutions éducatives Protestantes appartiennent à la catégorie des membres constituants. Enfin, les personnes qui s’intéressent à l’éducation protestante et à GPENreformation sont appelées membres affiliés. Chaque personne-contact d’un membre du réseau désireuse de jeter des ponts entre la vie scolaire et le réseau peut devenir Ambassadeur. Pendant la conférence, GPENreformation pourrait gagner 23 nouveaux Ambassadeurs qui représenteront et soutiendront le réseau dans leurs régions et pays. De plus, le premier Conseil a été mandaté : Avec Dr. Wim Kuiper (Pays-Bas), Dr. Jonathan Laabs (Etats-Unis), Rév. Samuel Mutabazi (Rwanda), Prof. Dr. Annette Scheunpflug (Allemagne) et Dr. Birgit Sendler-Koschel (Allemagne), une équipe multinationale et multiconfessionnelle dirigera le réseau au cours des prochaines années.

En tant que futures zones de travail du réseau, les participants ont été appelés à étendre le réseau dans d’autres écoles et d’autres lieux (ex. le Burundi), à mettre en place une table ronde des écoles Protestantes pour revenir sur leurs fondements, soutenir la tolérance et promouvoir un profil Protestant des écoles.

 

Pour en revenir à l’éducation à la paix de l’après-midi, des projets éprouvés ont été présentés lors des ateliers:

Projet A : L’éducation au développement durable : expériences d’Europe

L’éducation en Europe en général et particulièrement en Allemagne et aux Pays-Bas a contribué à un développement durable. Les écoles et les universités sont des lieux d’acquisition de connaissances et de compétences transférables à la vie professionnelle et aux besoins de la société.

Projet B : Jumelage d’écoles – la Réconciliation par l’échange mutuel

Les principaux objectifs de ce projet sont de promouvoir l’éducation à la paix et les valeurs protestantes dans les écoles protestantes à différents niveaux. Le projet implique les élèves, les enseignants et les administrateurs des entités ci-dessus.

Projet C : Jumelage d’écoles: expériences interculturelles entre continents – expériences des écoles au Cameroun et en Allemagne

Des élèves d’Allemagne et du Cameroun apprennent les uns des autres à travers des visites, des activités culturelles et des expériences partagées. L’objectif principal est d’améliorer l’éducation dans les écoles protestantes de différents continents.

Projet D : La question d’inspiration

Nous faisons face à différents défis qui doivent être surmontés et chaque personne est appelée à établir des priorités. L’apprentissage global aide à trouver des réponses à la question cruciale : « Quelle est la chose la plus sage à faire? »