Congrès mondial 2019 de l’OIEC : « Educatio Si »

Congrès mondial 2019 de l’OIEC : « Educatio Si »

Eduquer à l’humanisme fraternel pour construire une civilisation de l’amour

Plus de 550 délégués de 80 pays du monde entier ont participé au Congrès de l’Office International de l’Enseignement Catholique (OIEC) à New York du 5 au 8 juin 2019.

Le thème du Congrès « Educatio Si » a été adopté par la Congrégation pour l’éducation catholique. Elle s’est concentrée sur « Laudato Si » (la deuxième encyclique du Pape François) et sur la contribution des écoles catholiques du monde entier à l’éducation à la solidarité, à l’humanisme et à la protection de la patrie commune, telle que définie par les  » Sustainable Development Goals  » (SDG) des Nations Unies, notamment le quatrième Objectif  » Éducation de Qualité « . Educatio Si était donc le symbole de l’engagement ferme de l’OIEC en faveur de l’éducation pour tous liée à la Parole de Dieu.

Les principaux travaux du Congrès se sont déroulés dans neuf laboratoires en trois langues : français, anglais et espagnol. Plus de 50 intervenants ont présenté des méthodes et des projets de différents pays avec lesquels des innovations peuvent être créées et avec lesquels les écoles peuvent facilement expérimenter.

Le Réseau Educatif International PILGRIM a été invité à présenter l’idée de base et les expériences de durabilité et de spiritualité résumées dans les plus de 1.200 projets des 15 dernières années en Autriche. Pour cela, PILGRIM avait à sa disposition le laboratoire 5 « For a quality education, inspired by the Gospel and oriented towards the safeguarding of the Common House (Laudato Si) ».

« That the earth can breathe again – PILGRIM: Sustainability & Spirituality – A Model for Education for Our Common House » était le titre de la présentation de PILGRIM dans ce laboratoire. L’idée principale était d’approfondir la création par l’éducation et d’établir une relation personnelle avec chaque être vivant dans le monde. C’est l’étape la plus importante au début pour changer le style de vie personnel en faveur de la durabilité. C’était une invitation à prendre conscience de la réalité des dysfonctionnements climatiques et écologiques et à agir de manière responsable pour la protection de notre patrie commune.

Écrit et mis à disposition par Johann Hisch, fondateur et directeur du Réseau international d’éducation PILGRIM, Vienne
hisch@pilgrim.at, www.pilgrim.at

 

Please activate JavaScript to view this video.
Video-Link: https://youtu.be/tZmuWl1XvVg

Le Conseil du GPENréformation a participé au Congrès mondial par vidéo : Birgit Sendler Koschel, membre du Conseil, a salué tous les participants et les a remerciés pour leur grand engagement en faveur d’une bonne éducation chrétienne mondiale. L’OIEC et le GPENréformation sont liées dans leur mission commune de rapprocher les jeunes de l’espérance de Jésus-Christ, de leur offrir une éducation de qualité et de faire des écoles de tous les pays des lumières d’espérance et des jardins de paix – une coopération œcuménique étroite est donc très importante. Le Conseil de l’OIEC a répondu immédiatement après le congrès : une réunion conjointe des deux conseils de réseau devrait être le premier pas vers une coopération durable pour une bonne éducation chrétienne.


www.oieccongress.com / www.oiecinternational.com