Öffentlich-Stiftisches Gymnasium Bethel reçoit un Prix pour ses Contributions à l’Exposition numérique sur la Paix

Öffentlich-Stiftisches Gymnasium Bethel reçoit un Prix pour ses Contributions à l’Exposition numérique sur la Paix

« Mercy is falling all over me ! » – Ce que cela signifie est devenu perceptible le 2 juillet dans le bureau de l’église de l’EKD : 50 étudiants du lycée Öffentlich-Stiftisches Gymnasium Bethel de 9e année ont visité le bureau du GPENréformation et ont rempli la chapelle, les corridors et se sont réunis avec chants, rires, conversations et cris de joie. Ils sont venus recevoir le prix qui leur a été décerné pour leurs vidéos inspirantes sur la paix et la discorde dans la vie scolaire quotidienne.

Les festivités ont été précédées d’une prière commune dans laquelle la Pasteur Birgit Sendler-Koschel a encouragé tout le monde à travailler pour la paix sans violence à travers les biographies de Mahatma Gandhi, Rosa Parks et Denis Mukwege (prix Nobel de la paix 2018). Les contributions musicales des étudiants et leurs pétitions pour la paix ont souligné les mots émouvants. En groupes, les visiteurs se sont ensuite renseignés sur le bâtiment administratif de l’église et ont pu se faire une idée du travail de l’EKD à trois stations : Christina Ernst, conseillère personnelle du Président et du Présidium du Synode, a présenté la structure de l’EKD et de ses comités ainsi que les plans pour le prochain « Synode de la Paix » ; Janina Finkemeyer et Suzan Müller-Rohde ont présenté le travail de relations publiques et surtout les médias sociaux de l’EKD et ont recueilli de nouveaux disciples ; Torben Stamer et Annika Hensel, employés du Département de l’Education, ont montré la diversité des écoles et professions religieuses protestantes.

Et puis c’est finalement arrivé : Les deux vidéos des classes 9a et 9b ont été montrées, expliquées par les étudiantes Emma Kunze et Inga Lienenlyke ainsi que leur professeur Jessica Weingart, applaudies par le public et récompensées par Birgit Sendler-Koschel avec cinq tablelts et un panneau scolaire. Cela a été célébré en grande partie lors de la réception suivante et au cours d’un déjeuner commun avant que les deux classes ne rentrent chez elles.

Chers étudiants de 9a et 9b, chère Madame Weingart et chère Madame Pfenningschmidt-Gläsker, merci beaucoup pour vos merveilleuses contributions et votre grand engagement ! Avec des artisans de paix comme vous, nous pouvons rendre le monde plus pacifique et meilleur !


Dans le cadre de la « période d’éducation pour la paix », GPENréformation s’intéresse particulièrement à l’éducation pour la paix dans les années 2018 à 2021. C’est pourquoi, en septembre 2018, des étudiants, des enseignants et des responsables d’écoles du monde entier ont été appelés à découvrir comment ils peuvent devenir une communauté d’artisans de la paix et leurs écoles protestantes dans des jardins de paix. 15 groupes de neuf pays et quatre continents ont participé à la campagne pour la paix et la discorde dans les écoles protestantes du monde entier. Leurs résultats ont été rassemblés dans le cadre de l' »Exposition numérique sur la paix  » et donnent un aperçu inspirant de la signification de la paix et de la discorde dans la vie scolaire quotidienne. La créativité et le caractère unique de chaque contribution ont rendu difficile la sélection des écoles lauréates par l’International Network Council, qui a formé le jury de la campagne participative. Après une longue consultation, l’Institut Majengo (RD Congo), le TTC Rubengera (Rwanda), le lycée Öffentlich-Stiftisches Gymnasium Bethel (Allemagne ; grades 9a et 9b) et l’Escola Barão do Rio Branco (Brésil) furent sélectionnés. Leurs contributions se distinguent particulièrement par la profondeur de leur contenu, la présentation unique du contenu développé et la participation des étudiants.