Activité d’Apprentissage I : Learning about Peace

En fait, il était censé aller en Hongrie – d’abord à Budapest, puis à Nyíregyházi chez l’Evangelicus Kossuth Lajos Gimnázium, qui voulait organiser l’activité d’apprentissage. Un programme passionnant a été élaboré, les vols, les trains et les bus ont été réservés, l’hébergement a été organisé.

Et puis vint Corona…

 

Après de longues délibérations, de longs courriels et des appels téléphoniques avec l’agence nationale allemande, les coordinateurs ont décidé d’annuler le voyage en Hongrie le 16 mars. En raison de la difficulté à trouver des dates, où toutes les écoles peuvent se réunir en dehors des heures d’examen et des vacances, du fait que certains des étudiants participants obtiendront leur diplôme et quitteront l’école en été 2021, il est vite apparu à toutes les parties concernées qu’un report n’était pas une bonne solution. Mais en même temps, le désir d’éviter d’abandonner simplement les contenus prévus et de ne pas retarder davantage la connaissance mutuelle et le « bon » démarrage du projet est apparu.

Après avoir surmonté la déception initiale concernant l’annulation d’une réunion personnelle, les participants ont donc rapidement réalisé : si un projet comme le nôtre, qui consiste à rendre l’enseignement, l’apprentissage et la construction de la paix numériques, n’est pas adapté à la découverte et à l’utilisation d’alternatives numériques dans une situation exceptionnelle, alors qu’est-ce qui l’est ?
C’est ainsi que les experts de la Berghof Foundation, de la Vrije Universiteit Amsterdam, de la Comenius-Institut et de GPENréformation ont élaboré un nouveau plan purement numérique qui a été mis en pratique du 11 au 13 mai 2020.

Et ça ressemblait à ça :


Le contenu de ce site reflète la seule opinion de l'auteur. La Commission européenne n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne